L’insomnie du dimanche soir

L’insomnie du dimanche soir

De nombreuses personnes rencontrent des difficultés à s’endormir tout spécialement le dimanche soir. Loin d’être une idée reçue, ce fait est une réalité de plus en plus présente. Les raisons de ce fléau sont multiples et diffèrent d’un sujet à l’autre. Faisons un point sur les causes et les solutions possibles.

L’insomnie du dimanche soir, une réalité

Le groupe d’hôtels britanniques Tune, a mené une étude démontrant que 62% de la population souffre de problèmes de sommeil. Sur cette proportion, plus de la moitié n’arrive pas à s’endormir le dimanche soir, perdant en moyenne 1h30 de sommeil. L’insomnie du dimanche soir est parfois passagère, par exemple lorsqu’un étudiant est en période d’examens ou qu’un salarié doit présenter un projet ou assister à une réunion importante. L’insomnie donne naissance à la nervosité. Un sentiment idéal pour alimenter un peu plus le phénomène, pendant que les heures, elles, continuent de tourner.

A quoi est due l’insomnie du dimanche soir ?

L’insomnie du dimanche soir est particulièrement présente chez les personnes ayant des emplois éprouvants, frustrants ou lorsque les rapports avec les collègues ou supérieurs sont mauvais. Ainsi, le stress de reprendre une semaine bien chargée peut expliquer le mauvais sommeil. Le fait de décaler son horloge biologique le week-end, en mangeant et se couchant plus tard, peut également expliquer ce phénomène.

Pour 10% des personnes interrogées, il semblerait que le stress des transports et de la circulation soit également une des raisons de leur mauvais sommeil. D’après des spécialistes comme Jean-Paul Guedj, consultant en management ou encore Agnès de la Garanderie, psychanaliste et coach en entreprise, l’insomnie du dimanche proviendrait d’une phobie datant de l’enfance : celle d’aller à l’école sans avoir terminé ses devoirs.

Comment tenter de mieux dormir le dimanche soir ?

Pour essayer d’y remédier, il est important de connaître l’origine de cette insomnie. Voici quelques astuces pour vous aider à diminuer le stress ou l’angoisse le dimanche soir :

  • Évitez les grasses matinées le week-end : en vous levant tard, vous décalez votre horloge biologique. Privilégiez plutôt les siestes de 20 minutes maximums.
  • Évitez de parler et penser travail le week-end : déconnectez-vous de votre téléphone portable et attendez lundi pour répondre aux emails.
  • Faites du sport le dimanche : l’activité physique, fatiguera votre organisme et vous permettra de mieux dormir. Une simple balade, un footing, un peu de vélo ou encore du yoga, seront des activités idéales.
  • Si vous avez du temps pendant la pause déjeuner du lundi, profitez-en pour consacrer une heure pour vous : massage, soin en institut, shopping… L’aspect positif généré rendra la reprise plus agréable.
  • En fonction des raisons et de l’intensité de votre insomnie, votre médecin traitant pourra vous proposer un traitement complémentaire (micronutrition, phytothérapie, hypnose…), ou vous envoyer vers un spécialiste du sommeil (somnologue, psychologue, centre spécialisé).

L’insomnie du dimanche n’est pas à prendre à la légère car elle peut entraîner, sur le long terme, des pathologies plus sévères et peut être une cause d’accidents, aussi bien au travail que sur la route.