Le syndrome de mouvements périodiques des jambes au cours du sommeil (MPJS)

Les troubles du sommeil

Les mouvements périodiques des jambes pendant le sommeil

Qu’est-ce que c’est ?

Le syndrome des MPJS est caractérisé par des mouvements répétés et typiques des membres inférieurs au cours du sommeil. Le plus souvent, il s’agit d’une flexion et d’une extension du gros orteil, du pied et parfois du genou et de la hanche et, plus rarement, des membres supérieurs. Il peut provoquer des micro-réveils et donc fractionner le sommeil.

Il s’agit d’une pathologie assez courante et qui est souvent associée au syndrome des jambes sans repos.

Le plus souvent, le recours à la polysomnographie est indispensable pour le diagnostic des MPJS. Seul cet examen complet permet de différencier les MPJS des autres mouvements anormaux qui peuvent avoir lieu pendant le sommeil.

Le saviez-vous ?

Les MPJS touchent plus de 30 % des personnes âgées de plus de 65 ans.

Quelles sont les conséquences des MPJS ?

Dans certains cas, les MPJS peuvent provoquer des micro-éveils fréquents et ainsi morceler le sommeil. Pourtant, dans la majorité des cas, cela ne semble pas altérer la qualité de vie diurne des patients.

Comment traiter les MPJS ?

Il n’existe en principe pas de traitement spécifique pour les MPJS isolés. Communément, on ne traite les MPJS que lorsqu’ils sont associés à un syndrome des jambes sans repos. Le choix de traiter ou non doit toujours être considéré au cas par cas et être évalué en fonction d’un examen clinique complet.

En savoir plus

Les examens

En savoir plus

Le syndrome des jambes sans repos

En savoir plus