La Journée Suisse du Sommeil 2017

La Journée Suisse du Sommeil 2017

Le centre du sommeil CENAS organise cette année la première édition Suisse de la Journée du Sommeil, le samedi 18 mars 2017. Lors de cette édition 2017, la thématique du syndrome des apnées du sommeil sera mise en avant. Cet évènement permettra au grand public de tester son risque de souffrir d’apnées du sommeil et d’obtenir directement les conseils d’un expert.

Pourquoi la Journée du Sommeil ?

À 75 ans, l’Homme aura passé 25 années à dormir, soit un tiers de sa vie. Cela parait énorme, mais c’est pourtant bien ce que représente le sommeil dans nos vies. Il est l’unique moyen de récupérer nos capacités physiques et psychiques. Les conséquences d’une mauvaise qualité de sommeil sur la santé peuvent être très larges : prise de poids, diabète, augmentation de la douleur, dépression, aggravation des troubles respiratoires et cardiovasculaires, endormissements au volant ou au travail, baisses de performance, difficultés relationnelles, etc. La Journée Suisse du Sommeil a ainsi comme objectifs de :

  • Favoriser le dépistage des troubles du sommeil et rappeler que des structures de soins existent lorsque le sommeil devient pathologique
  • Informer et sensibiliser le public sur le rôle clef du sommeil
  • Améliorer la reconnaissance des troubles du sommeil comme élément de santé publique.

L’édition 2017 : les apnées du sommeil

La journée du sommeil est un événement mondial qui a pour but de sensibiliser le grand public autour de l’importance du sommeil. Cette année, Cenas organisera la première édition Suisse avec pour objectif de sensibiliser le grand public autour des symptômes des apnées du sommeil.

Le syndrome d’apnées du sommeil est une maladie fréquente et encore très peu diagnostiquée. Elle touche en moyenne un homme sur deux âgé de plus de 40 ans. Il s’agit de pauses respiratoires à répétition pendant la nuit, qui provoquent des « micro-réveils » et altèrent la qualité du sommeil. La plupart du temps, la personne qui fait des apnées du sommeil n’a pas conscience de ces pauses respiratoires. En revanche, certains symptômes peuvent se manifester tels que des maux de tête au réveil, de la somnolence ou une irritabilité excessive.

Le 18 mars 2017, venez tester votre risque de souffrir d’apnées du sommeil

Lors de cette première édition, deux stands seront installés à Genève et permettront d’évaluer son risque de souffrir d’apnées du sommeil :

  • Sur l’esplanade d’entrée d’Uni Mail : de 9h30 à 17h30
  • Sur la place du Molard : de 9h30 à 17h30

Les visiteurs pourront effectuer le test Lausanne NoSAS Score directement sur place et obtenir ainsi des conseils personnalisés de la part des experts Cenas. En cas de score élevé, ils pourront vous orienter et vous expliquer les démarches à suivre.