Traitement positionnel des apnées

Le sommeil au quotidienChez de nombreux patients, surtout chez les jeunes avec un poids normal, l’apnée du sommeil est provoquée ou accentuée par une position de sommeil inadaptée.

Quand les apnées sont augmentées d’au moins 50% en position dorsale, on parle de syndrome d’apnée obstructive du sommeil (SAOS) positionnel.

Quand les apnées ne surviennent qu’en position dorsale, on parle de SAOS positionnel exclusif.

Objectif du traitement positionnel des apnées

Afin de diminuer ou même supprimer (pour le cas du syndrome exclusif) la survenue des apnées, l’objectif du traitement positionnel est de dissuader la personne de se mettre dans la position dorsale pendant le sommeil. (1) Pour cela, plusieurs solutions existent, vous les trouverez détaillées ci-dessous.

D’ailleurs, il a été démontré qu’en cas d’apnées positionnelles, le traitement positionnel obtient des résultats similaires au traitement par CPAP. (2)

En quoi consiste la thérapie positionnelle ?

Afin d’obliger la personne à dormir en position latérale ou ventrale, on peut l’équiper d’un gilet avec un petit coussin dorsal gênant dès qu’on prend une position dorsale. Ce dispositif n’est absolument pas douloureux et ne provoque pas de micro-réveil.

Récemment, il a été développé des appareils provoquant de petites vibrations sur le cou ou le thorax dès que le sujet passe en position dorsale, l’incitant ainsi à changer de position.

D’autres techniques sont plus artisanales et consistent à fixer une balle en mousse dans son dos avec des bandages ou un long foulard. Le gilet reste toutefois plus confortable.

Contre-indications et effets secondaires

Les personnes nécessitant de dormir sur le dos pour des raisons de santé : pathologie rhumatismale… ou les insuffisants respiratoires devant dormir en position semi-assise ne peuvent accéder à ce traitement.

 

Dernière mise à jour : 31-03-15

(1) Heinzer RC, Pellaton C, Rey V, Rossetti AO, Lecciso G, Haba-Rubio J, Tafti M, Lavigne G. Positional therapy for obstructive sleep apnea: an objective measurement of patients usage and efficacy at home. Sleep Med. 2012 Apr;13(4):425-8. doi: 10.1016/j.sleep.2011.11.004. Epub 2012 Jan 18.
(2) Permut I, Diaz-Abad M, Chatila W, Crocetti J, Gaughan JP, D’Alonzo GE, Krachman SL. Comparison of positional therapy to CPAP in patients with positional obstructive sleep apnea. J Clin Sleep Med. 2010 Jun 15;6(3):238-43.