Quel est le lien entre sport et sommeil ?

Mountainbike in the Mountains

Il est assez fréquent, pour les personnes travaillant la semaine, de reléguer les activités sportives en soirée. Pourtant, cette pratique peut avoir des effets néfastes sur le sommeil si elle est trop tardive. Alors, comment alors gérer son emploi du temps pour que le sport devienne un facteur d’amélioration du sommeil ?

Faire du sport pour mieux dormir : une question de température.

Notre sommeil est en partie conditionné par un contrôle cyclique de la température du cerveau. En se refroidissant le soir, ce dernier va entraîner un sentiment de fatigue et ainsi influencer le sommeil. La pratique sportive, en entraînant un réchauffement du corps, influence l’horloge biologique en charge de ces régulations de températures. Explications :

En pratiquant une activité physique le sportif va déclencher un pic de température corporelle et se sentir pleinement éveillé. Sa chaleur corporelle va ensuite progressivement diminuer et le placer dans une situation favorable à l’endormissement.

Selon que la pratique ait lieu avant ou après le pic de température du cerveau (vers 18h), le sport va modifier le cycle circadien qui gère l’alternance veille-sommeil en retardant ou en avançant la phase de refroidissement. Par exemple, une activité sportive pratiquée dans la matinée risque d’avancer le moment où la température corporelle est minimale, ce qui fatiguera le sportif plus tôt qu’à son habitude.

L’importance du sommeil lent profond (SLP)

La pratique du sport permet aussi de rallonger la durée du sommeil lent profond (SLP) pendant lequel on observe une forte activité des hormones de croissance cellulaire. La diminution de la température du corps d’environ 1°C, nécessaire au processus d’entrée dans le sommeil et obtenue plus facilement après un effort physique, permet d’entrer plus rapidement dans cette phase du sommeil idéale pour les sportifs car elle offre une meilleure relaxation des muscles pendant la nuit et une meilleure sensation de repos le matin.

En conclusion, la pratique sportive, en plus d’être une activité saine, accentuerait la profondeur du sommeil et sa qualité.