Dormir seul ou à deux : quel impact sur le sommeil ?

High Angle View Of Young Couple Sleeping On Bed At Home

Près d’un Suisse sur deux ne dort pas seul. Si dormir avec son conjoint semble confortable et chaleureux, cela peut aussi grandement détériorer la qualité du sommeil des dormeurs et être la source de troubles du sommeil. Explications :

Les avantages et les inconvénients

Il est courant d’apprécier le réconfort et la présence d’une autre personne pendant son sommeil. Un enfant qui dort mal demandera par exemple naturellement à dormir dans le lit de ses parents afin d’être rassuré. Dormir à deux permet aussi d’améliorer la complicité et l’intimité au sein d’un couple.

Alors pourquoi certaines personnes font elles le choix des lits séparés ? Principalement pour des raisons de confort : dormir à deux peut gêner l’endormissement voire engendrer des réveils nocturnes si l’un des dormeurs doit subir les ronflements, les mouvements périodiques des membres, le somnambulisme ou toute autre perturbation du sommeil de son partenaire. Les troubles du sommeil de l’un peuvent ainsi dégrader la qualité du sommeil de l’autre, et décider les partenaires à dormir dans deux lits séparés.

La chrono-compatibilité des co-dormeurs

En dehors d’un éventuel trouble du sommeil pouvant perturber la nuit des dormeurs, la chrono-compatibilité est également un élément à prendre en compte.

En effet, chaque personne possède un rythme du sommeil qui lui est propre. Si le décalage entre les rythmes de sommeil des « co-dormeurs » est trop important il risque d’avoir un impact négatif sur leur sommeil respectif. Par exemple, si un des deux dormeurs a tendance à se coucher très tôt et se lever au petit matin, il aura du mal à dormir avec une personne se couchant très tard.

Le même problème peut être engendré par des horaires de travail très différents ou irréguliers (comme dans le cas du travail posté avec un régime 3×8 ou dans le cas du travail de nuit).

Il est important de faire attention à ses propres besoins et de ne pas vouloir s’adapter à tout prix si les rythmes de sommeil sont trop différents entre les partenaires.

Comment améliorer le sommeil à deux ?

S’il semble que dormir à deux n’est pas la meilleure manière de s’offrir un sommeil optimal, il existe tout de même des astuces afin de garder le plaisir de partager son lit.

Il est important d’aborder ce sujet sans tabou afin de décider du mode de couchage permettant de préserver la qualité du sommeil de chacun. Choisir un lit plus grand, des lits jumeaux ou des matelas individuels (avec une fermeté optimale pour chacun des partenaires), des draps séparés, des coussins (plutôt qu’un traversin), permet par exemple d’éviter les désagréments liés à l’agitation, à l’inconfort ou au froid pendant la nuit.

 

Vous voulez connaître votre chrono-type ? Faites notre test en ligne pour savoir si vous êtes plutôt du soir ou du matin !